Devis assurance auto

Conduire une voiture sans permis ne signifie pas conduire sans être assuré. En effet, une assurance au tiers est nécessaire pour conduire une auto sans permis, même si elle représente peu de risques pour les assureurs.

Qui peut conduire une voiture sans permis ?

Les voitures sans permis, également appelées voiturettes, sont de plus en plus populaires. Étant moins gourmandes en énergie, bon marché et très pratiques, elles intéressent davantage de jeunes, si elles étaient auparavant considérées comme des véhicules destinés aux seniors et aux personnes ayant perdu leur permis de conduire. Sont classées dans la catégorie des voitures sans permis, les véhicules dont le poids à vide ne dépasse pas 350 kg et propulsés par un moteur de 50 cm3 d’une puissance maximale de 4 kW. Leur vitesse de pointe est par ailleurs limitée à 45 km/h. Pour pouvoir en conduire une, le permis de conduire n’est pas nécessaire. Toutefois, le conducteur doit au moins être âgé de 16 ans et avoir son Brevet de Sécurité Routière (BSR) s’il est né après 1988.

Est-il facile d’assurer une voiture sans permis ?

Trouver une assurance auto aux conditions avantageuses pour une VSP ne doit normalement pas poser problème. Tant que le conducteur du véhicule possède son BSR, il lui suffit de procéder à une comparaison de prix sur Internet pour trouver la meilleure offre, en sachant que les assureurs adoptent souvent un tarif très modéré pour ce type de véhicule. En effet, une voiturette ne pouvant être conduite sur autoroute ou sur voie rapide du fait de sa limitation de vitesse, le risque d’accident est très limité. Pour la garantie vol, le coût n’est pas non plus très élevé. La majorité des derniers modèles de voiturette sont maintenant équipés d’un antidémarrage électronique et d’une clé codée, et il serait risqué pour un voleur de s’enfuir à bord d’un véhicule ne pouvant pas dépasser les 45 km/h.

Laissez un commentaire