• L’assurance habitation et la location saisonnière

    Vous partez en vacances et cherchez sur internet une location au bord de mer sur la côte d’Azur pour vous et votre petite famille. Idéal pour se retrouver avec ses enfants, la location de maison particulière ou d’appartement est bien plus conviviale qu’une chambre d’hôtel. Vous passez donc un coup de téléphone au propriétaire pour vérifier la disponibilité à vos dates. Prochaine étape, le contrat de location. C’est le propriétaire qui décide des conditions de location, mais on doit toujours y trouver : la durée de la location, l’adresse exacte du bien, l’état descriptif, la date et l’heure d’entrée et de départ des locataires, le montant de la caution et le mode de restitution , le montant des charges et des assurances ainsi que le montant de l’acompte ou des arrhes.

    La réservation ne devient effective qu’à partir du moment où le propriétaire reçoit l’avance, qui correspond approximativement à 30% du prix total de la location.

    Il doit absolument être mentionné dans le contrat de location s’il s’agit d’arrhes ou d’acompte car on distingue deux cas : dans le cas d’arrhes, si le locataire annule la location, il perdra la somme versée (les fameux 30% du prix total), mais dans le cas d’un acompte, l’engagement pris est définitif, si le locataire annule la location, il perdra son acompte ainsi que le solde total du loyer.

    Et mon assurance ?

    S’il s’agit d’une location de vacances, le locataire sera couvert par la majorité des contrats d’assurance habitation. Pour en être certain, car il faut toujours vérifier, vérifiez votre contrat d’assurance habitation ou contactez directement votre assureur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>