• Assurance vie : rendements 2010 et perspectives 2011

    Bien que l’assurance vie soit le placement préféré des Français, son rendement sur le marché français est de 3,3%. L’assurance vie est victime d’un marché défavorable et durable. Cette baisse est sensible par rapport à 2009 alors que les contrats laissaient espérer un rendement autour de 4%.

    Assurance vie : rendements de 2010 à 3,3%

    Selon les statistiques de la Fédération Française des sociétés d’assurance ou FFSA, les fonds en euros des contrats d’assurance-vie ont rapporté entre 3,2 et 3,4% sur l’ensemble de l’année 2010. Pourtant, ils ont atteint 3,7 et 4% en 2008. Majoritaires, les fonds en euros représentent 87% de la collecte alors que les autres supports financiers ont moins de succès. Pour un montant total de 144,1 milliards d’euros investis en assurance vie, 125 milliards ont rejoint indirectement les fonds en euros pendant que les unités de compte collectaient 19,1 milliards. En raison des taux d’emprunts d’État qui ont baissé, les assureurs ont investi les capitaux de leurs assurés sur des supports moins rémunérateurs. Cela a entraîné un rendement total des fonds à la baisse. À la fin de l’année, la collecte nette a été négative. Cela signifie que les propriétaires de contrats d’assurance vie ont retiré plus de fonds qu’ils n’en ont déposés.

    Assurance vie : perspectives pour 2011

    Pour 2011, la Fédération française des sociétés d’assurances prévoit une hausse de 0 à 4% du marché de l’assurance vie. Jérôme Cornu, directeur des études de la FFSA n’est pas du tout optimiste en raison d’une possible augmentation de la fiscalité sur l’épargne, la hausse du rendement du livret A et la baisse du taux d’épargne des ménages. Les assureurs doivent se préparer à un nouveau cadre réglementaire plus contraignant dès 2013 alors que l’avenir n’est pas très prometteur. Selon Meyer Azogui, président du cabinet Cyrus Conseil, les normes Solvabilité II devront obliger les compagnies d’assurance à acheter plus d’obligations et moins d’actions. Cette tendance va renforcer la pression à la baisse des rendements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>