L’assurance décès-invalidité

L’assurance décès-invalidité couvre l’emprunteur en cas de décès ou d’incapacité de travailler pour cause d’invalidité. Dans le cas d’un de ces sinistres, elle rembourse le montant restant du de l’emprunt à la place du souscripteur.
La garantie invalidité ne peut être octroyée jusqu’à une certaine limite d’âge, et ne s’applique que si l’emprunteur est dans l’incapacité d’exercer la moindre activité susceptible de lui apporter un revenu. De plus certains contrats précisent que pour que l’indemnisation soit accordée il faut que l’assuré soit dans l’obligation d’avoir l’aide d’une tierce personne pour accomplir les tâches courantes. L’assurance prend alors à sa charge les remboursements jusqu’à ce que l’assuré puisse reprendre si il peut, ou jusqu’à son départ à la retraite. Certains contrats prévoient aussi une durée maximale d’indemnisation au terme de laquelle l’assureur va évaluer le degré d’invalidité de son client afin de définir s’il continue les remboursements totalement, partiellement, ou s’il les arrête.

Lire la suite